S'exercer pour maîtriser sa respiration
Blog,  Général

S’exercer pour maîtriser sa respiration

Savoir gérer sa respiration est un élément crucial pour une bonne santé de manière générale. Apprendre à maîtriser sa respiration à de nombreux bienfaits pour l’organisme. Je vous renvoi à l’article sur les bienfaits de la respiration sur le corps. C’est pourquoi, il est nécessaire de se réapproprier son souffle en s’exerçant quotidiennement. Ce faisant, une maîtrise correcte de la respiration permettra d’augmenter indubitablement ses performances physiques et psychiques, donnant la possibilité d’atteindre un niveau encore insoupçonné. En fin de compte, dans cet article, nous verrons en quoi exercer sa respiration est nécessaire, et comment s’exercer pour maîtriser sa respiration.

Une meilleure respiration pour une meilleure alimentation

Une bonne respiration à pour but de permettre de manger moins vite et en moins grande quantité. En effet, en privilégiant une bonne inspiration et expiration entre chaque bouchée, on se laisse le temps de mastiquer et d’ingurgiter correctement. Cela ayant pour effet de permettre d’atteindre la satiété plus facilement au cours du repas et d’éviter l’apparition trop rapide d’une fringale après le repas.

Augmenter ses capacités physiques avec une bonne respiration

La pratique d’une bonne respiration permet une meilleure oxygénation des muscles du corps. Ce faisant, vous aurez une meilleure récupération des capacités physiques. La journée d’éveil est susceptible d’engendrer de nombreuses tensions et micro tensions aux niveau de l’organisme. Ainsi, avec une bonne oxygénation induite par la respiration, il sera possible de booster l’organisme pour récupérer.
Aussi, avec une pratique régulière d’exercices de respiration, vous pourrez renforcer les viscères au niveau de la ceinture abdominale. Ce qui aura pour effet d’affiner votre ventre et de renforcer la structure de vos abdominaux.

Gérer ses émotions avec la respiration

Une bonne maîtrise de sa respiration permet avant toute chose une bonne oxygénation de l’un des organes principaux de notre activité en tant qu’être vivant conscient. Il s’agit bien sûr du cerveau, centre logistique par excellence notre corps. Pour son bon fonctionnement journalier le cerveau à besoin d’oxygène. Il en a besoin de beaucoup pour un fonctionnement optimal, permettant de maximiser ses capacités. Ainsi, avec une bonne respiration, on devient en mesure de réduire l’activité cérébrale qui est souvent parasité par les effets directs de nos émotions sur notre pensée.

En effet, notre façon de penser étant fortement induite par nos émotions, il est possible de réduire l’effet de certaines émotions indésirables telles que la colère et la tristesse sur nos prises de décisions. De fait, la meilleure oxygénation permis par la respiration accroît notre lucidité!
Aussi, la respiration permet de réduire notre rythme cardiaque. En effet, avec la bonne oxygénation, cela permet d’abaisser notre tension artérielle et ainsi réduire le rythme cardiaque.

Il faut savoir que les émotions que nous éprouvons à chaque instant de notre existence ont un effet aussi bien sur notre activité cérébrale que sur notre rythme cardiaque. Face aux effets provoqués par les émotions sur l’organisme, la respiration reste l’un des moyens physiques conscients avec lequel il est possible d’influencer énormément sur notre état de pensée.

Abonnez-vous au blog pour recevoir les nouveaux articles et du contenu inédit.

Mieux s’exprimer oralement avec la maîtrise du souffle

La respiration est fortement liée à l’un de nos principaux mode d’expression dans les relations humaines, à savoir la parole. La parole est le résultat premier de la pression de l’air qui va venir exciter nos cordes vocales et ainsi émettre des sons. Dès que vous parler, vous cessez de respirer correctement. On pourrait dire que parler revient à un exercice d’apnée! C’est pourquoi, le souffle et surtout la respiration joue un grand rôle dans l’élocution que l’on peut avoir.

Il s’agit d’une règle simple de la rhétorique, il faut savoir respirer correctement pour bien parler. En apprenant à ponctuer son discours par une bonne respiration, vous serez en mesure de mieux vous exprimer tout en ayant les idées plus claires. De même, en adoptant une respiration calme votre rythme de locution sera plus calme. Ainsi, vos propos seront plus susceptibles d’être reçus pas votre auditoire. Il n’y a rien de mieux que quelqu’un qui sache s’exprimer calmement et correctement.

S’exercer pour maîtriser sa respiration

L’exercice de respiration devra être effectué à plusieurs moments tout au long de la journée. Il pourra aussi bien être réalisé allongé dans le lit (au réveil et avant de s’endormir), assis dans la voiture, transport en commun ou au travail, et debout. Cet exercice doit venir répondre à un pic de stress, de colère, ou tout autre émotion excessive qui vous mettrait soit dans un état d’hyper ventilation ou d’hypoventilation.

Avant de commencer à réaliser l’exercice de respiration, il faut d’abord se mettre dans une bonne disposition mentale. En effet, cela permettra de réduire l’activité cérébrale qui est la cause de tiraillement de l’esprit. Pour ce faire, il faut commencer par se répéter intérieurement « Le calme est le pouvoir ultime des Hommes/Femmes fort(e)s, je suis un(e) Homme/Femme fort(e) ! Contre moi les eaux troubles et déchaînés, je suis l’océan des eaux calmes et limpides ! Rien n’a d’importance qui puisse me briser ! ». Au moment où l’on commence à réciter intérieurement ces quelques vers, il faut commencer à effectuer les mouvements de respiration.

Les mouvements de respiration, qui constitue un cycle (inspiration / blocage / expiration / blocage) et qu’il faut effectuer, sont les suivants :

L’inspiration

Inspirer lentement et continuellement par le nez jusqu’à gonfler les poumons au maximum. Pour ce faire, laisser dans un premier temps rentrer l’air dans les poumons en gonflant le thorax. Ensuite, gonfler au niveau de l’abdomen une fois que la limite du soulèvement du thorax est atteinte. Continuer à inspirer jusqu’à atteindre la limite de remplissage. (Il est important que la bouche reste fermée durant cette étape). Quand vous êtes au maximum de votre capacité, vous devez avoir le thorax relevé vers votre tête et le ventre doit être gonflé.

Le blocage

Dès que la limite de la capacité de vos poumons est atteinte, effectuer un blocage de l’inspiration. A cet instant, vous ne devez ni respirer ni expirer. Vous devez maintenir cette position de blocage pendant deux à trois secondes. Vous serez alors en apnée pendant ses quelques secondes.

L’expiration

Une fois les trois secondes de blocage écoulées, relâcher tout l’oxygène contenu dans les poumons. Allez-y lentement en commençant par abaisser au niveau de l’abdomen en le contractant doucement, puis le thorax. L’expulsion de l’oxygène des poumons peut se faire soit par les narines, soit par la bouche. Il faut expulser le maximum d’oxygène jusqu’à avoir l’abdomen contracté. Vous sentirez comme une limite dans la possibilité d’expulsion de l’oxygène.

Le blocage

Dès que le maximum d’oxygène a été expulsé des poumons, effectue un blocage de votre respiration. Il doit durer entre deux et trois secondes. Vous ne devez pas laisser l’oxygène pénétrer à travers vos narines durant ce court laps de temps.
A la fin de ces quelques secondes, cessez le blocage et l’air pénétrera par lui-même à travers les narines. Vous recommencez alors immédiatement le deuxième cycle de respiration en reprenant par l’inspiration.

Apres ce blocage, le premier cycle est donc terminé et vous devez recommencer avec le cycle suivant. Vous devrez vous entraîner à effectuer à chaque exercice plusieurs cycles de respiration tel que décrit précédemment. Faites-en au minimum cinq pour commencer vous familiariser. Je vous conseille d’en effectuer dix à chaque exercice que vous entreprendrez plusieurs fois par jour. En règle générale, cela ne vous prendra pas plus de 2 minutes pour chaque exercice.

N’oubliez pas de laisser un « Like » si vous avez aimé cet article. Aussi, n’oubliez pas de vous abonner afin de recevoir les dernières Newsletters et profiter des E-books gratuits !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :