Influencer ses rêves
Bien-être,  Blog,  Général

Apprendre à influencer ses rêves simplement

Tout au long de notre vie nous existons dans deux univers distinct qui sont les lieux ou notre esprit se meut. D’une part, il y a la réalité où nous existons dans un état d’éveil quotidien dans lequel on expérimente, on travail, on s’amuse, on souffre. D’autre part, il y a les rêves où notre mode d’existence se fait essentiellement dans un état léthargique. Il s’agit, de la phase de sommeil durant lequel on dort. Cette phase durant laquelle les rêves ont lieu, occupe à elle seule presque la moitié du temps de notre existence. Ainsi, pour rester maître de sa vie même dans le sommeil, il devient nécessaire d’apprendre à influencer ses rêves.

Durant la période de sommeil, notre corps en profite pour pourvoir se régénérer et guérir de certaines agressions occasionnées par le quotidien. Les blessures qu’il soigne sont essentiellement physique. Cependant, le sommeil est aussi une opportunité pour permettre à l’esprit de se reposer et de guérir. C’est durant cette phase de sommeil récupérateur pour l’esprit que nous nous adonnons aux rêves. Des rêves dont on se souvient ou pas suivant l’intensité de ces derniers et qui ont généralement un impact sur notre état conscient d’éveil. Pour plus d’informations sur le sommeil et ses bienfaits, je vous renvoi à l’article « Se réapproprier le sommeil dans sa vie pour accéder au bien-être ».

Dans cet article, je vais vous apprendre à influencer et maîtriser vos rêves. Une maîtrise qui passe par une action sur sa conscience afin d’agir indirectement sur son état inconscient.

Qu’est-ce que le rêve ?

Le rêve est cette entité qui régit notre vie psychique lorsque l’on est endormi. Il a toujours été présent dans la vie des humains depuis l’émergence de la faculté de pensée et du langage parlé. En effet, depuis les origines de l’humain pensant, le rêve a toujours permis à l’esprit d’habiter un nouvel espace et un temps durant la vie nocturne. Une vie qui occupe presque la moitié du temps de vie de manière générale.

Il faut remonter à Freud pour voir le rêve être mis en avant et surgir comme quelque chose d’essentiel dans l’existence psychique de l’être. Dès lors, le rêve devient le résultat de l’activité psychique de l’inconscient qui vient faire travailler les signifiants du passé en les mettant de telle manière qu’ils viennent présenter à la conscience un message. Le message, qui est souvent adressé à l’attention de la conscience, intervient généralement dans le but d’aider cette dernière à comprendre et surmonter les aléas de la vie.

Selon l’approche rationnel scientifique, le rêve est une manifestation de l’activité cérébrale au cours du sommeil. Une activité dont la signification serait encore inconnue. Pour ma part, le rêve est une activité cérébrale, faite de stimuli, de signaux qu’envoi le cerveau pour activer un processus de fonction de récupération de l’appareil par l’intermédiaire de l’inconscient. L’inconscient, rappelons-le, n’a pas de région attitré dans le cerveau, il s’agit plus d’un concept que Freud à érigé au début du XXème siècle. Toutefois, compte tenu de l’ambivalence de notre esprit, je ne peux que me raccrocher à son existence pour expliquer certains phénomènes qui échappent encore aujourd’hui à notre conscience.

En résumé : Le rêve est le fruit de l’activité inconsciente de l’appareil psychique qui puise l’essentiel de son contenu dans l’activité consciente du quotidien.

Abonnez-vous au blog pour recevoir les nouveaux articles et du contenu inédit.

Quelle est la fonction du rêve ?

La fonction du rêve est avant tout de permettre à l’appareil psychique de guérir de ses maux, des pensées du quotidien, des souvenirs et du trop plein d’informations recueillies. Toutes les difficultés rencontrées durant la vie, durant son quotidien, resurgissent durant la phase inconsciente du sommeil. En effet, durant notre phase consciente nous avons tendance à faire taire dans notre conscience tout ce qui peut affecter notre mental. Ainsi, durant le rêve, l’inconscient va faire resurgir tout ce qui a été relégué dans son antre par la conscience afin de l’exposer de nouveau à cette dernière.

L’inconscient, pour faire resurgir tout les problèmes qui ont été refoulés chez lui, va puiser parmi les différentes images et signifiants qui constituent les souvenirs pour tenter de communiquer avec la conscience. En effet, l’inconscient qui produit le rêve le fait sous forme d’un langage imagé. C’est Lacan qui avait introduit cette notion du langage de l’inconscient, d’un inconscient qui s’exprime sous forme d’un langage encore inconnu de la conscience.

Le langage que l’inconscient utilise pour tenter de communiquer avec la conscience à pour but de lui permettre de surmonter les blessures de l’existence. Ainsi, par le rêve, l’inconscient use de son langage pour nous donner les indices nécessaires pour surmonter les traumatismes et nous amener à assumer consciemment. Ainsi, même les cauchemars ont un rôle de guérison bien que quand ont les subis cela fait souvent mal.

En résumé : Le rêve est une fonction cérébrale qui fonctionne comme un langage. Il permet de soigner l’esprit des agressions psychiques de la vie et du quotidien.

Influencer ses rêves en deux étapes

1- Préparer le décor d’une histoire avant de dormir

Le moment est arrivé d’aller se coucher. Vous avez encore des idées qui vous tiraillent l’esprit et votre sommeil s’annonce compliqué. Durant la phase de rêve qui ne représente que quelques instants du sommeil, l’environnement, dans lequel se déroule l’histoire et pour lequel on ne gardera que quelques bribes au réveil, est l’oeuvre de l’inconscient qui va juxtaposer des images et des signifiants. Bien souvent, dans ce genre de situation, nous sommes esclaves de l’environnement que nous propose notre inconscient par l’intermédiaire du rêve.

Alors, pour garder la main sur ses rêves et éviter d’en être esclave il va falloir effectuer un travail de térraformage mental pour construire un environnement qui permette d’avoir quelques repères rassurant. En faisant cela dans votre phase consciente, vous aurez plus de possibilité de créer un environnement décent. De plus, étant donné que ce sera la dernière activité consciente de votre esprit avant de vous endormir, votre construction ira se loger dans les images que votre inconscient utilisera pour fabriquer le rêve. En effet, le rêve que vous exposera votre inconscient reprendra généralement les derniers événements de la conscience qu’il mélangera avec d’autres images accumulées durant votre vie. Des images qui sont plus marquantes que d’autres.

Apprenez à être créatif pour visualiser un environnement dans lequel vous vous sentez bien. En effet, tout ce que vous aimez, vous pouvez l’inclure dans votre visualisation d’un environnement qui vous rassure. Par exemple, des arbres, une rivière ou d’autres décors qui vous ont toujours mis en confiance. Dans ce cas, votre esprit fera appel à tous les souvenirs rassurants auxquels renvoient les objets qui viendront constituer cet environnement. Ainsi, essayez de construire un environnement le plus complet possible et dans lequel il vous sera facile de vous projeter et de connaître les moindres détails.

En résumé : Construire un décor rassurant et dans lequel on se sent en sécurité permettra d’avoir des repères rassurant lors de la phase de rêve.

2- Préparer le scénario de l’histoire avant de s’endormir

Vous allez vous endormir, vous sentez que vos paupières commencent à être lourdes. Vous avez déjà effectué un travail de visualisation de votre environnement dans votre esprit. Maintenant, il est temps de créer un scénario dans lequel vous en serez le héros ou l’héroïne. Pour construire ce scénario, il va à nouveau falloir faire preuve d’imagination dans le récit que vous allez préparer.

Dans tous les cas, vous devrez vous représenter dans cette histoire comme le personnage absolu, le centre de tout. Aussi, dans ce scénario vous devrez construire quelque chose de positif. Par exemple, vous sauvez quelqu’un, vous empêchez des gens de faire du mal à quelqu’un que vous aimez ou encore vous faites plaisir à des personnes. Il est même possible de faire appel à de bons souvenirs de votre passé qui génèrent en vous une sensation positive.

Pour construire votre personnage dans votre rêve, vous ne devrez pas lésiner pour affubler votre avatar mental de tout ce que vous aimeriez être dans un idéal absolu. Dans tout les cas, faites en sorte que votre représentation mental de vous même reste assez proche de votre comportement habituel tout en le positivant à chaque fois.

Dans l’éventualité où vous avez trop d’idées noires ou de mauvaises pensées, je vous recommande d’armer votre personnage lorsque vous le construisez mentalement. Au sein de votre histoire, équipez le au maximum pour pouvoir se défendre de ses idées qui seront susceptibles de vous mettre à mal. Cela peut être aussi bien des pouvoirs, des capacités que des objets qui vous rendront fort. Vous allez engager une bataille contre de mauvaises pensées, de mauvais rêves, dans un territoire qui ne sera pas totalement maîtrisé. Donc préparez vous comme il se doit pour cet affrontement.

En résumé : Il faut être créatif et mettre en place un scénario dans lequel on aura du pouvoir.

Prendre conscience de ce que l’on a fait durant la journée et durant sa vie

Il est utile de prendre connaissance de l’action de son inconscient dans sa vie quotidienne. Pour ce faire, il faut prendre connaissance de sa vie consciente. De la sorte, il faut réussir à être conscient de ce que l’on est. Ce que nous sommes est le résultat d’une histoire au cours de laquelle on a expérimenté et appris.

Prendre conscience de soi passe avant tout par tout ce qui à constitué sa conscience tout au long de sa vie. Cette conscience existentielle est la somme de tous les moments de conscience du quotidien. Au sein de tout cela, le rêve vient s’enrichir de tous ces moments de l’histoire personnelle et commune à notre lignée. Autant de moments qui ont été relégués dans notre inconscient. C’est pourquoi, il faut apprendre autant que faire se peut à prendre conscience de son quotidien pour mieux appréhender les rêves à venir. Ainsi, vous connaîtrez les marges d’interprétation de votre vécu conscient au niveau inconscient.

En fin de compte, le rêve est influencé autant par la conscience de la vie que la conscience des quotidiens qui constituent cette conscience générale de la vie. Pour comprendre ses rêves, il faut déjà comprendre ces états de conscience. Aussi, pour influencer ses rêves il faut savoir ce qui sera en mesure d’être utilisé par son inconscient dans l’élaboration du rêve.

En résumé : Pour tenter de discerner la signification de ses rêve, il faut déjà comprendre les influences de sa conscience dans son quotidien.

Influencer ses rêves pour s’épanouir psychiquement

En conclusion, le rêve est une manifestation de l’inconscient qui se présente à nous pour nous aider à résoudre certains problèmes d’ordres psychiques. De plus, il se présente à nous sous forme de langage particulier à travers lequel il tente de nous fournir les clés de compréhension de notre état psychique. Bien que nous soyons généralement insensible

Pour maîtriser l’action de son inconscient par les rêves, cela passe par un travail de la conscience. Bien que cela puisse paraître compliqué et improbable, rappelez-vous que la conscience doit être seule maître à bord. Dans ce cas, il faut effectuer le plus de travail conscient afin d’assurer une influence sur ses rêves inconscients.

Cela passe aussi par un conditionnement de son état d’éveil de conscience avant le sommeil. Il faut savoir préparer le terrain pour éviter de subir le rêve, en construisant l’environnement, construire son personnage. Ainsi, réciproquement, en travaillant sur l’inconscient des rêves à partir de son état conscient, on est en mesure d’affirmer l’action de sa conscience? En d’autres termes, être plus conscient de soi au quotidien.

En résumé : Le rêve occupe une part essentielle de l’existence humaine. Apprendre à les influencer permet indirectement de renforcer sa fonction bénéfique pour l’appareil psychique.

Si vous avez aimez cet article, n’oubliez pas de laisser un « like » au bas de la page. Aussi, n’oubliez pas de vous abonner afin de recevoir les dernières informations et les derniers contenus par la Newsletters.

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :