l'Être fort
Bien-être,  Blog,  Général

Les 3 principales qualités de l’Être fort !

Quelle belle aventure que la vie, n’est-ce pas ? Pour bien affronter la vie et supporter les vicissitudes de cette dernière, il faut devenir fort physiquement, mais surtout mentalement. Faire preuve de force et avoir de la force ne signifie pas forcément être fort ! En effet, devenir un être fort nécessite une attitude particulière. Qu’est-ce que l’Être fort ? Tout simplement une personne capable d’affronter les aléas de la vie, mais surtout capable de pouvoir entretenir des relations avec les autres de manière sereine tout en se préservant. Nous verrons les 3 principales qualités de l’Être fort, cet être qui sait faire face à la vie en toute circonstance. Un être au semblant d’idéal, qui existe bel et bien et qui peut être tout le monde.

1/ L’Être fort sait maîtriser sa colère

La première particularité de l’Être fort est sa capacité à pouvoir prendre sur lui, relativiser et éviter de se laisser aller à des colères inutiles. L’Être fort sait peser le pour et le contre et sait que l’expression de la colère ne résoudra rien.

Maîtriser sa colère en la déchargeant positivement est ce qui différencie un être soumis et faible émotionnellement, de l’Être fort. L’Être fort cherche à comprendre les raisons de sa colère avant que celle-ci ne s’exprime. On peut dire que l’Être fort est avant tout un être réfléchi.

Ressentir de la colère est humain, et l’Être fort est humain. Cependant, il y a une différence entre ressentir de la colère et se mettre en colère. L’Être fort est celui ou celle qui peut ressentir de la colère, mais qui ne va pas l’exprimer violemment en se mettant dans une colère noire.

On pourrait dire que l’Être fort peut maîtriser une tornade en la faisant passer pour une brise. Il est tout à fait possible d’exprimer sa colère calmement et sans s’emporter, et l’Être fort le sait fort bien. En effet, l’Être fort sait que s’il s’adonne inutilement à l’expression incontrôlée de sa colère, alors il se discréditera et perdra de l’énergie.

Abonnez-vous au blog pour recevoir les nouveaux articles et du contenu inédit.

2/ L’Être fort n’est pas rancunier

L’Être fort sait pardonner. Il ne se venge pas et n’aime pas être rancunier, car il sait que cela le desservira. En effet, il sait que la rancune épuise l’esprit et qu’être rancunier c’est être bloqué dans le passé.

L’Être fort aime aller de l’avant ! L’être fort n’est pas rancunier, mais il n’oublie pas ! Il sait qu’il est bon de se souvenir des menaces et des affronts qui lui ont été faits, afin de ne pas s’en offusquer quand cela lui arrivera à nouveau.

L’Être fort n’est pas rancunier face à l’affront ou l’injustice, car il sait que l’humain a sa part de faiblesse. En tant qu’Être fort, il ne perd pas son temps avec ses façons de faire des êtres faibles.

L’Être fort est un constructeur d’avenir et il sait que la rancune n’est pas un bon matériau. Pour lui, la rancune est telle une charpente friable dans une bâtisse, elle risque à tout moment de faire s’effondrer l’édifice.

3/ L’Être fort persévère toujours

L’Être fort n’abandonne jamais, même quand tout semble joué d’avance. Être optimiste et persévérant, c’est là la qualité même de l’Être fort. Un être fort sait qu’il faut du temps pour arriver à ses fins, pour réussir. Il sait aussi que la réussite n’a pas lieu sans s’être au préalable donné les moyens d’y arriver.

Un être fort arrive toujours à ses fins sans se travestir. La persévérance d’un être fort tient lieu d’une confiance en lui et d’une abnégation dans l’effort fourni. Même s’il n’en a pas les moyens au début, c’est à force de faire qu’il y arrivera. Il sait que les tentatives lui permettront d’engranger de l’expérience et du savoir, nécessaire pour réussir.

Tout est toujours possible ! C’est ainsi que pense l’Être fort. Il sait que les possibilités seront toujours présentes, à condition d’y croire et de le vouloir. C’est pourquoi, il n’envisage jamais de renoncer tant qu’il n’a pas essayé.

L’Être fort sait que l’erreur est humaine de même que tout être humain est faillible. La réussite n’est jamais assurée. Ainsi, il sait que dans la vie, l’essentiel est d’avoir tenté en s’investissant, même si le résultat n’est pas escompté.

L’Être fort a toujours existé à travers les âges, mais ne sait jamais mis sur le devant de la scène, car il sait combien il n’est point besoin d’être adoubé pour ce qui est normal.

L’Être fort n’a pas de sexe, car sa force n’a rien à voir avec sa sexualité, sa génétique. Il sait vivre et connaît les forces et les faiblesses de son être. Il ne reculera jamais, préférant avancer à petit pas, car il le sait bien, il vaut mieux y aller doucement mais sûrement.

Connaissez-vous l’être fort ?

Abonnez-vous au blog pour recevoir les nouveaux articles et du contenu inédit.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :