Alimentaire,  Blog

Adapter son alimentation en fonction de son âge

Au cours de notre vie, notre corps est amené à changer constamment. Nous passons par différentes étapes qui à chaque fois nous définit. Les changements que le corps subit dépend de nombreux facteurs tels que l’environnement, la société, l’éducation et la particularité génétique. Les changements corporels naturels marque notre spécificité biologique lié à notre croissance. Aussi, ces changements sont dépendants de l’alimentation qui va venir définir l’orientation de la croissance du corps dans le futur. Ainsi, à chaque instant de sa vie il faut être capable de reconsidérer ses besoins en fonctions de sa particularité physiologique. Pour ce faire, il faut prendre conscience de son alimentation, et l’adapter en fonction de son âge. A travers cet article, nous allons voir pourquoi !

Des corps dans un corps

Le corps est particulier à chacune de ses étapes et doit être considéré en conséquence. Entre l’enfance et la vie adulte, le corps ne fonctionne pas de la même façon. Il y a différentes fonctionnalités organiques qui évoluent avec le temps dont l’impact des hormones qui redéfinisse à chaque étape le corps. De ce fait, notre organisme se forme au fur et à mesure que nous développons des hormones propres à un âge particulier de la croissance du corps. Les modifications corporelles engendrées par l’âge vont constitués à chaque étape de la vie un nouveau corps. En ce sens, l’image du corps varie dans le temps, donnant l’impression d’habiter plusieurs corps.

En effet, tout au long de notre existence, nous sommes amener à habiter plusieurs corps. Un ensemble de corps particulier à chaque moments de la vie et en lien avec les changements biologiques particuliers à notre espèce. Tout ces corps que nous serons amenés à habiter constituent l’évolution même de notre corps. Un corps qui est particulier et unique pour chacun(e) d’entre nous.

Un corps qui change en fonction des besoins

Nous construisons nos corps en fonction des besoins que nous exprimons. Avec les changements physiologiques, occasionnés avec le temps, les besoins propres au corps sont amenés à changer en conséquence. En effet, au fur et à mesure de notre croissance, nous n’éprouvons plus les mêmes besoins en ce qui concerne l’alimentation, l’épanouissement… De même, nous ne désirons plus les mêmes choses. De ce fait, nos besoins et nos désirs varient et changent avec le temps en même temps que nous évoluons, que notre corps change et que nous expérimentons la vie.

Le corps change, se métamorphose tout au long de notre existence. Cela s’observe généralement par l’apparition de rides, la perte de cheveux, des cheveux qui grisonnent ou encore une prise de poids. En conséquence, sa façon de fonctionner va varier considérablement d’une étape à l’autre de l’évolution physique et biologique. Un fonctionnement qui dépend de l’action des hormones. Elles changent ou agissent différemment avec le temps. Ainsi, au cours d’une vie, l’organisme n’est jamais le même et les besoins viennent s’ajuster en conséquence.

Savoir être à l’écoute des changements de son corps

Nous sommes avant tout des êtres cherchant à vivre une existence singulière et particulière dans différents corps. Tels des acteurs, nous changeons de costumes en fonction des scènes et des actes de la vie. Des changements qui sont l’oeuvre des vicissitudes de la vie.

Pour rester maître de son rôle, il faut prendre conscience dans un premier temps de ces changements biologique et l’état de son corps à l’instant présent. Dans un deuxième temps, il convient d’apprendre à reconsidérer ses besoins en fonction des changements de ce corps en fonction de son âge à cet instant présent.

De ce fait, en fonction de votre âge, il est nécessaire de repenser sa consommation. Le corps que l’on avait dans le passé n’est plus le même que celui que l’on a dans l’instant présent. De même, le corps que nous avons actuellement ne sera pas le même que celui que nous aurons dans le futur. Compte tenu de ce fait, on ne peut pas manger à 40 ans comme on mangeait à 15 ou 20 ans. De même que de continuer à manger à 30, 40 et 50 ans comme quand on avait 20 ans n’est pas bon pour l’organisme. En effet, entre ces différents âges, le corps n’est plus le même et son efficacité n’est plus la même. Avec le temps, il s’épuise.

On peut comparer le corps à une usine. Avec le temps l’usine devient de moins en moins performante à force de faire les trois huit. L’efficacité en pâti et le rendement devient moins important. Il devient donc nécessaire de réajuster son fonctionnement en fonction de ses performances.

Abonnez-vous au blog pour recevoir les nouveaux articles et du contenu inédit.

Une alimentation particulière en fonction de son âge

Au regard de l’évolution de la consommation alimentaire, on peut constater que durant l’enfance, avant la phase d’adolescence, la quantité consommée n’est pas très élevée. En effet, durant cette période, nous mangeons peu comparé à ce dont on est amené à consommer en tant qu’adultes. Ensuite, avec la phase de l’adolescence, la croissance en cause, la consommation alimentaire est plus élevée. En effet, à cet âge, nous mangeons plus pour pallier aux changements hormonaux cruciaux de l’adolescence. Des changements cruciaux qui vont développer le corps et le préparer pour la vie adulte.

Après la phase de l’adolescence et durant la première moitié de la vingtaine, l’organisme arrive à se régénérer plus vite des agressions induites par une alimentation trop riche ou mauvaise. Bien que cela n’empêche pas de grossir, de manière générale, le corps est néanmoins plus actif à cette période. De ce fait, l’organisme dégrade mieux les aliments qui lui sont fournis.

À partir de la trentaine, c’est le moment ou il faut vraiment commencer à diminuer sa consommation et faire attention à son apport en nutriments. Cela passe nécessairement par une diminution de la quantité d’aliments ingérés. Toutefois, tout dépend de l’activité physique et professionnelle exercée. En effet, si l’activité physique occupe 3/4 du temps. Il est nécessaire de s’alimenter en conséquence tout en évitant d’être dans l’excès. Attention cependant à ne pas manger trop gras, trop sucrés et trop salés !

Enfin, au-delà de la quarantaine, il est impératif de faire attention à son alimentation pour garder un corps en bonne santé et éviter les prises de poids trop importantes. C’est pourquoi, généralement, il faut commencer à changer son alimentation pour le futur avant ses quarante ans. Cependant, si vous ne l’avez pas fait avant, il n’est jamais trop tard pour changer son alimentation tout en prenant soin de l’adapter à ses besoins.

Revoir son alimentation en fonction des besoins liés à son âge

Chaque décennie de sa vie doit venir marquer une étape dans les changements apporter à son alimentation. Ce faisant, il est nécessaire de réduire graduellement son apport en nutriments et la quantité d’aliments consommés. En d’autres termes manger de moins en moins d’aliments trop gras, trop sucrés, trop salés. En effet, avec l’âge, l’organisme devient de moins en moins performant. Il faut en tenir compte et ne pas adopter une alimentation qui le solliciterait trop. Vous risquerez de vieillir prématurément en fatigant votre organisme trop vite.

Ainsi, si vous désirez être en bonne forme à un âge avancé, il va falloir faire une croix sur les plaisirs réguliers qu’il était possible de s’octroyer durant sa jeunesse. De même qu’à chaque instant antérieure à sa catégorie d’âge. En effet, plus vous vieillissez, plus il vous faudra abandonner votre mode de consommation antérieure. Aussi, il va falloir faire des sacrifices de temps en temps, au risque d’épuiser votre organisme avant l’heure.

Pour réussir à changer son alimentation en fonction de son âge, il va falloir de la motivation pour changer ses habitudes alimentaires. Pour ce faire, je renvoi à l’article « Comment trouver la motivation pour adopter une habitude alimentaire saine ? ».

N’oubliez pas de laisser un « Like » si vous avez aimé cet article. Aussi, n’oubliez pas de vous abonner afin de recevoir les dernières Newsletters et profiter des E-books gratuits !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :