Citations de l'être
Blog,  Citations

« Il n’incombe qu’à moi de réussir et de côtoyer le bonheur »

Tout ce qui constitue son existence personnelle n’est que le résultat de son rapport au monde et de sa façon d’appréhender celui-ci. Le monde est à la mesure de la sensibilité que nous en avons. De la sorte, plus on est sensible, plus la vie aura tendance à construire un monde autour de soi en fonction de cette sensibilité. En d’autres termes, tout ce qui nous entoure et qui constitue notre réalité immédiate n’est qu’une projection émanant de soi. Ainsi, on crée le monde et on le perçoit tel qu’on le ressent et tel qu’on le désire. Il n’incombe alors qu’à soi d’adopter le regard nécessaire pour vivre pleinement sa vie.

Il faut savoir que tout ce qui se passe à l’extérieur de soi résulte d’une traduction des signaux à l’intérieur de soi. Ce que l’on voit autour de soi est traduit en message interne. Cette traduction est fonction de notre expérience, de notre jugement, de nos émotions, de nos affects. Le traducteur interne que l’on a nous fait donc appréhender le monde. Ainsi, tout ce qui se passe à l’extérieur de soi, émane avant tout de l’intérieur de soi. Par exemple, si on est en colère, alors on ne percevra à l’extérieur de soi que les indices qui permettront de justifier cette colère. Dès lors, le monde ne sera que désespoir et colère. Cela aura pour conséquence de maintenir l’être dans un état lié à l’émotion exprimée.

Si on estime que le monde est misérable et malheureux, que l’on est pas bien loti, que notre existence est malheureuse à cause des autres, ce n’est simplement que par ce que c’est la lecture de ce monde que l’on en fait. De la sorte, on juge que tout ce qui arrive de mauvais dans sa vie ne peut être que l’œuvre de facteurs extérieurs ! Pourtant, ce n’est pas toujours le cas. Si on voit le monde d’une certaine façon, c’est que l’on veut le voir de la sorte. En effet, le monde est tel que nous le concevons. En changeant de lunette pour lire le monde, il est toujours possible de le voir autrement.

Il incombe qu’à soi d’être ce que l’on veut être ! On aimerait nous faire croire que l’on ne peut décider de ce qui nous arrive. Faut-il pour autant accepter le sort qui nous est réservé ? Ne peut-on échapper au destin ? Il n’y a que soi qui puisse véritablement décider de la tournure des évènements conditionnant sa propre vie. En effet, il n’y a que moi qui puisse décider de voir les choses comme je le souhaite.

Il n’y a que moi qui soit en mesure de porter sur le monde le regard que je désire. Le monde et la réalité n’est ni bon ni mauvais. C’est le regard qu’on lui pose qui fait que ce monde devient bon ou mauvais. Si on constate que ça ne va pas autour de soi, c’est qu’au fond de soi il y a quelque chose qui ne va pas. Cela peut être un manque, une blessure, une fêlure, ou autant de problèmes qui biaisent la perception.

Plus on s’éperdu à voir les choses d’une certaine façon plus on se conditionne à ce que les choses en soi ainsi. On cherche à confirmer que ce qui « est », l’est par ce qu’on en a décidé ainsi. Il est toujours possible d’être heureux à condition de l’accepter et de vouloir être heureux. Il n’y a que soit qui puisse donner les clés permettant d’accéder à la réussite et au bonheur dans sa vie. Pour se faire, apprenez à positiver sur ce que vous voyez. Il faut savoir accepter que la vie peut être parfois injuste et violente. On peut au mieux tenter de faire le nécessaire pour atténuer cette violence et cette injustice. Comment ? Apporter un regard fort, positif et relativiste sur ce qui se passe !

Le monde est tel que nous souhaitons le voir ! Il n’incombe qu’à soi d’adopter un regard bienveillant et de réussite sur ce dernier pour aller côtoyer le bonheur et réussir sa vie !

Abonnez-vous au blog pour recevoir les nouveaux articles et du contenu inédit.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :